Accueil   >  L'actualité de l'Afrique en direct des Nations Unies   >  Réfugiés syriens: Conférence à Genève

Il y a 456 jours  -  OnewoVision.com, mercredi 30 mars 2016  -  Vu fois

Réfugiés syriens: Conférence à Genève

Réfugiés syriens: Conférence à Genève Pour faire suite à la Conférence sur la Syrie qui s'est tenue à Londres en février, le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) organise une conférence de haut niveau, à Genève, le 30 mars. D'après l'organisation, un réfugié syrien sur dix aura besoin d'une réinstallation. En septembre, à New York, se tiendra en marge de la réunion de l'Assemblée générale des Nations Unies le Sommet sur les réfugiés.

Actuellement, 4,8 millions de syriens sont réfugiés majoritairement dans les pays limitrophes (Liban, Turquie, Irak, Egypte). Etant donné le contexte international complexe et la fragilité du cessez-le-feu, le HCR pense que des places supplémentaires seront nécessaires au cours des mois et des années à venir, notamment pour répondre aux besoins des réfugiés les plus vulnérables et pour soulager la pression sur les pays voisins de la Syrie.

La conférence de ce 30 mars de Genève se concentrera donc sur la réinstallation de près d'un demi million d'entre eux. En effet, le HCR estime que bien plus de 450.000 places seront nécessaires avant la fin 2018.

La réunion se concentrera sur la nécessité de programmes pluriannuels élargis pour la réinstallation et d'autres formes d'admission à titre humanitaire, y compris de la part de pays n'ayant pas été engagés jusqu'à présent dans ce type d'initiatives. D'autres voies légales comprennent le transfert ou les visas à titre humanitaire, le parrainage privé, l'évacuation sanitaire, le regroupement familial, les bourses d'études ainsi que des programmes pour l'apprentissage et le travail.

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a déclaré que "c'est une responsabilité mondiale qui doit être largement partagée jusqu'au rétablissement de la paix".

Des représentants de quelque 92 pays, six organisations intergouvernementales, 14 agences des Nations Unies, 24 organisations non gouvernementales et trois autres institutions y seront présents. La conférence sera ouverte par le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-moon.

Catherine Fiankan-Bokonga

Autres nouvelles »